1 décembre 2018 Stéphane Chotard 0Comment Temps de lecture : 3 minutes

Voici un article invité rédigé par Robin Fond, étudiant en L3 lettres modernes, dans le cadre d’un UE de professionnalisation pour le métier de rédacteur. Bonne lecture !

Réduire ses impôts : la part déductible

Si en France, il y a bien Liliane Bettencourt qui fait régulièrement don de sa fortune (à la recherche contre le cancer, le sida, la surdité..), les milliardaires français restent, pour la plupart, très avares. Et c’est bien dommage car ils auraient beaucoup à y gagner, sur le plan éthique comme financier. Même toi tu aurais à y gagner. Effectivement, investir son argent en faisant des dons à des organismes d’intérêt général, des œuvres ou organismes philanthropiques (éducation, recherche, social, humanitaire, sportif, familial, culturel, défense de l’environnement), permet de réduire ses impôts de 66% du total des versements effectués pour rembourser jusqu’à 20% de son revenu imposable.

Parmi les associations philanthropiques, celles qui se définissent comme des « organismes d’aide aux personnes en difficulté » (La Croix-Rouge, le Secours catholique, les Restaurants du cœur, etc..) permettent même de réduire ses impôts de 75% des versements retenus jusqu’à une limite de 531 €, la réduction maximale d’impôts est donc de 398 € en 2018. Si tu as versé une somme supérieure à la limite, l’excédent sera automatiquement ajouté au montant des dons versés à des organismes d’intérêt général permettant de réduire ses impôts de 66 % dans la limite de 20% du revenu imposable.

Pourquoi faire des dons si cela ne permet pas de réduire ses impôts en totalité ?

En 2006, Warren Buffet (fortune estimée à 84 milliards de dollars), ainsi que le couple Bill-Melinda Gates (fortune estimée à 90 milliards de dollars) créent « The giving pledge » (« promesse de don » en français), un mouvement philanthropique. Un mouvement avec lequel les milliardaires s’engagent à léguer au moins 50 % de leur fortune au cours de leur vie ou après leur mort, mais qui ne prend réellement son envoi qu’en 2010.

De cette façon, le couple Mark Zuckerberg-Priscilla Chan (Facebook, et accessoirement 71 milliards de dollars), rejoint en 2015 « The giving pledge » et fonde la “Chan Zuckerberg Initiative”. Dès lors, leur fondation sert des buts plutôt variés : l’éducation, la santé, le potentiel humain, la recherche scientifique, le développement des énergies renouvelables. En ce qui concerne la question énergétique, Mark Zuckerberg et sa femme ont investi dans la “Breakthrough Energy Coalition”, un fonds d’investissement créé par Bill Gates pour développer les énergies propres.

Ainsi, le fondateur de Microsoft rassemble 27 milliardaires pour investir dans l’innovation énergétique, dont certains proviennent même de l’extérieur des Etats-Unis, comme Jack Ma (créateur d’Alibaba, l’équivalent chinois d’Amazon). Outre la lutte contre la pollution, la “Breakthrough Energy Coalition” a pour but de diminuer le coût et simplifier l’accès à l’énergie dans les pays les plus pauvres.

Tu l’as bien compris dans la première partie de l’article, l’intégralité de la somme versée à des associations caritatives ne permet pas de déduire ses impôts en totalité. Aux Etats-Unis, certains milliardaires comme Bill Gates, ont même déclaré vouloir payer plus d’impôts.

La nécessité de faire des dons s’explique alors de la façon suivante : tu seras en paix avec toi-même en sachant que ton argent vient en aide à de nombreuses personnes dans ton pays ou à travers le monde. Et c’est d’autant plus vrai si tu gagnes bien ta vie. Comme dit Pierre Omidyar (fondateur d’eBay) à propos de la fortune : « Il n’y a pas besoin de la garder et de l’amasser quand on peut la mettre à disposition pour aider à résoudre des grands problèmes dans le monde. »

L’argent ne fait pas le blogueur. 😅 Passionné d’innovation, notamment dans les startups fintechs et l’épargne durable, Stéphane est conseiller en finance responsable 🌍⚖💰, trader indépendant 📈 et entrepreneur 🚀. Sa mission ? Redonner du sens à la finance.

Vous allez aussi aimer lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *