7 juin 2017 Stéphane Chotard 0Comment Temps de lecture : 2 minutes

Le prélèvement à la source de l’Impôt sur le Revenu a été reporté au 1er janvier 2019. L’annonce faite par le premier ministre ce matin a été bien accueillie par le Medef qui voyait d’un mauvais oeil ce dispositif. En tout cas dans son état actuel car il poserait des difficultés aux petites entreprises.

Ce n’est pas le principe de cette mesure qui est remis en cause. Car il est intéressant d’ajuster instantanément l’impôt payé à l’évolution réelle des revenus au lieu d’un décalage actuel d’un an.

Ce que craignait le Medef est que les PME et TPE deviennent des “collecteurs d’impôts” pour le compte de Bercy. Elles ne peuvent pas se permettre de potentiels conflits internes coûteux et chronophages.

Ce report permettra ainsi d’entamer une phase d’expérimentation durant l’été auprès d’un panel d’entreprises volontaires à faire le test afin de s’assurer que techniquement tout se passera sans accrocs.

Qu’est ce que cela change pour vous ?

Ce report de la mesure a des conséquences pour de nombreux contribuables. Notamment ceux qui bénéficient de réductions d’impôts, de réductions du revenu imposables ou ceux qui partent à la retraite.

Par exemple, il redevient intéressant en terme de déductibilité fiscale d’effectuer cette années les travaux qui génèrent des déficits fonciers. Ou alors de les reporter à 2020 …

De même, les versements sur des plans épargne retraite ouvrant droit à des déductions fiscales retrouvent tout leur sens cette année. Alors en 2017, vous pouvez à nouveau en profiter pour remplir vos PERP et contrats Madelin.

Pour certains avantages fiscaux liés aux services à domicile et à la garde d’enfant, les contribuables n’auront plus à effectuer d’avance de trésorerie comme c’était prévu.

Concernant la retraite, ah non c’est vrai cela ne vous concerne pas. Si vous lisez ces lignes. vous êtes censés être de jeunes actifs dynamiques, ou alors bientôt. Et c’est là que ça devient intéressant.

Si vous avez ou allez commencer à travailler pour la première fois en 2017, avec le recul du Prélèvement à la Source, vous serez imposés en 2018 sur vos revenus de 2017. Par contre si vous commencez à travailler en 2018, cette année sera “zappée” et vous ne commencerez à payer des impôts qu’en 2019, sur vos revenus de 2019.

Et pour ceux qui travaillent déjà, vous avez pensé à déclarer vos impôts ?!

Vous allez aussi aimer lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *