17 mars 2017 Stéphane Chotard 0Comment Temps de lecture : 3 minutes

Lydia a récemment envoyé à ses utilisateurs une newsletter tellement bien écrite et convaincante que je me devais d’en parler ici pour faire découvrir cette application de paiement mobile à ceux qui ne la connaîtrait pas encore.

Et ils seront de moins en moins nombreux quand on voit la progression fulgurante de cette Fintech. Cette application résout un problème récurrent et répandu : la difficulté à se faire rembourser par ses amis quand on leur avance de l’argent et qu’il faut ensuite constamment les relancer.

Lydia : comment ça marche ?

Son fonctionnement est très simple : une fois l’application Lydia téléchargée, il faut créer un compte avec son numéro de téléphone et un mot de passe. On renseigne ensuite son numéro de carte bancaire de façon ultra sécurisée. Il est ensuite possible de transférer de l’argent à un proche en le cherchant directement parmi ses contacts. Il reçoit une notification par sms ou mail et peut retirer cette somme sur son compte en banque ou l’utiliser avec l’application Lydia. S’il ne connaît pas encore l’application, il recevra un lien lui permettant de renseigner le RIB du compte sur lequel il souhaite recevoir votre remboursement.

Donc pas forcément besoin que tes amis utilisent tous Lydia pour pouvoir les rembourser. Et c’est la même chose quand c’est toi qui souhaites être remboursé, tu leur envoyes une demande de remboursement par Lydia, ils rentrent leur numéro de carte bancaire de manière sécurisée comme lors d’un achat sur internet et tu es remboursé instantanément.

Lydia : quelles sont les dernières nouveautés ?

Dans leur dernière newsletter, l’équipe de Lydia présente les mises à jour effectuées pour améliorer l’expérience utilisateur : bouton de demande de remboursement plus accessible et offrant de nouvelles fonctionnalités, possibilité d’envoyer des demandes de remboursements groupés…

Tu peux voir sur le screenshot de l’appli qu’il est également possible de créer une cagnotte en ligne (pour un pot de départ, un mariage, un anniversaire, etc). Ils sont forts chez Lydia, car en plus, ils sont moins chers que les acteurs “traditionnels” de la cagnotte (Leetchi, LePotCommun).

Autre nouveau service, simple mais tellement utile: le partage de l’addition au restaurant et l’envoi automatique des demandes de remboursement aux différents convives, pour éviter de rendre le serveur chèvre en sortant tous à la fois sa CB… Il y en a un qui paie tout puis se fait rembourser instantanément par Lydia.

Et pour finir, Lydia et Tricount ont “flirté” lors de la dernière Saint-Valentin. Cette métaphore ne vient pas de moi, (quand je te dis qu’en plus, leurs newsletters sont bien foutues) mais je n’ai pas trouvé mieux pour décrire la possibilité d’utiliser les 2 applis conjointement, ce qui est tellement pratique. Tricount étant une appli de partage de dépenses entre amis, notamment très utile lors des escapades à l’étranger où les dépenses vont dans tous les sens et chacun y met un peu de son porte-monnaie. Les remboursements peuvent maintenant se faire directement par Lydia. Top.

Ah oui et puis Lydia a lancé en septembre 2016 sa carte bancaire Mastercard… Crédit photos https://lydia-app.com/

 

L’argent ne fait pas le blogueur. 😅 Passionné d’innovation, notamment dans les startups fintechs et l’épargne durable, Stéphane est conseiller en finance responsable 🌍⚖💰, trader indépendant 📈 et entrepreneur 🚀. Sa mission ? Redonner du sens à la finance.

Vous allez aussi aimer lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *